Le port se modernise, s’entretient et se construit

Plusieurs grands chantiers ont connu des avancées significatives au cours de l’année 2019. C’est notamment le cas du futur skatepark portuaire, construit en rive gauche de l’avant-port, et du réaménagement de la berge entre ce skatepark et le Brussels Cruise Terminal. Ainsi, le 11 décembre 2019, le Port a procédé au déplacement d’une grue historique de la rive droite à la rive gauche. Ce déplacement s’est fait en utilisant la voie d’eau, dont le gabarit permet ce genre de transport exceptionnel.

Pour réaliser cette opération, la grue, d’une hauteur de 25 mètres, qui pèse environ 300 tonnes, a été chargée sur un ponton à l’aide de chariots hydrauliques de type SPMT (Self Propelled Modular Transporter). Une fois chargé, le ponton a parcouru une distance d’environ 500 mètres pour traverser le canal et décharger ensuite la grue à son nouvel emplacement, en rive gauche de l’avant-port. Le déplacement a été effectué par la société néerlandaise ALE Heavy Lift.

Le déplacement de cette grue historique s’inscrit dans un projet global d’intégration urbaine dans le cadre du plan canal et du plan de qualité paysagère et vise à construire un skatepark et à aménager les berges et la piste cyclable entre ce nouveau skatepark et le Brussels Cruise Terminal, le terminal à passagers du port de Bruxelles. Des travaux effectués par la société Hertsens.

Le skatepark, élaboré par des spécialistes en la matière, aura une longueur totale de 55m, une largeur maximale de 13m, un ‘bowl’ principal de 10m de diamètre et plusieurs endroits techniques. La fin des travaux de ce nouveau skatepark régional est prévue pour fin 2020.

La grue sous laquelle le skatepark sera aménagé est une ancienne grue industrielle des années cinquante et a été utilisée dans le port de Bruxelles jusqu’aux années 1990. Elle a ensuite été rénovée et son déplacement marque le début pour elle d’une nouvelle aventure puisqu’elle devient ainsi un témoin de l’histoire industrielle de Bruxelles et de son port.

Entretien

Le Port de Bruxelles a reçu, depuis sa création, la mission déléguée de la Région de Bruxelles-Capitale d’entretien des installations portuaires et de la voie d’eau. Un entretien régulier de l’ensemble des installations est effectué sur l’ensemble du domaine portuaire. Ainsi, en 2019, les portes de l’écluse de Molenbeek ont été remplacées ; les portes en place avaient en effet fonctionné pendant de nombreuses années et un remplacement était nécessaire.

L’entretien des berges et des voiries, des installations électriques, des ascenseurs, monte-charge et portails, des panneaux photovoltaïques ou encore les installations de détection incendies et les caméras de surveillance se fait tout au long de l’année.

Le dragage des 14 kilomètres de voie d’eau est également effectué régulièrement. Ainsi, en 2019, plus de 50 000 m3 de boues ont été enlevées du canal dans différentes zones : bassin Vergote, bassin Béco, marina du Bruxelles Royal Yacht Club, et dans l’avant-port à la hauteur du quai de Heembeek. Ces opérations de dragage sont essentielles afin de maintenir les conditions d’accès exceptionnelles du port de Bruxelles en termes de tirant d’eau.

L’ensemble de ces efforts permet à nos clients d’exercer leurs activités de la meilleure manière possible.

Des recettes commerciales en hausse

En ce qui concerne les recettes commerciales, le chiffre d’affaires de l’année 2019 a connu une progression de 5,6% grâce, en autre, à l’augmentation des redevances de certains contrats de concession et à l’augmentation du taux d’occupation du domaine portuaire, notamment pour ce qui concerne les entrepôts logistiques. Ceci témoigne donc du dynamisme économique du domaine portuaire et de l’attractivité du Port en tant qu’institution œuvrant au développement économique régional.